Les soeurs Tiravy, co-gérantes de la société Qualiti services, ont lancé un nouveau service : des repas mijotés par un chef et livrés à domicile.


Emmanuel Vidalinc prépare ce mercredi matin un feuilleté normand. Des pommes, des amandes effilées, de la crème pâtissière… Le dessert a l'air appétissant. Dans la cuisine du restaurant Le tempo express, le chef prépare des repas pour l'entreprise Qualiti services.


Marie et Lucie-Laure Tiravy ont lancé début novembre un nouveau service : la livraison à domicile de repas confectionnés avec des produits frais. Elles ont fait appel au restaurant de la zone de Sistrières. « Le maintien à domicile passe par une bonne alimentation », souligne Marie Tiravy, co-gérante de Qualiti services. Créée en 2010, l'entreprise compte désormais vingt-cinq salariés, tous à temps plein, qui travaillent auprès de personnes âgées, handicapées, dépendantes ou malades.


Produits frais et recettes traditionnelles

« La demande était là : les gens ont envie de saveurs, poursuit Marie Tiravy. Nous avons beaucoup de personnes qui, à cause de leur pathologie, ont un régime spécifique ou des problèmes de déglutition. On doit arriver à leur apporter des repas avec la même qualité. Elles doivent par exemple retrouver le goût du boeuf bourguignon ou du gratin dauphinois. »


Les deux soeurs misent sur les produits frais et les recettes traditionnelles. Au menu : hachis parmentier, tartiflette, poule farcie et même dinde rôtie aux marrons le jour de Noël. « Tout est fait maison », assurent les co-gérantes. Validés par une diététicienne, les repas peuvent être adaptés pour les personnes diabétiques ou celles qui mangent sans sel.


Le restaurant sous-traitant, qui propose des menus du terroir, a l'habitude de travailler de gros volumes, avec environ cent couverts chaque midi. L'équipe compte désormais trois personnes : le chef Emmanuel Vidalinc et deux cuisiniers, dont un recruté en novembre pour faire face au surcroît d'activité.


Qualiti services compte pour le moment une vingtaine de clients pour les repas à domicile. Dans les listings, on trouve des personnes âgées ou handicapés, mais aussi des familles « qui travaillent beaucoup » et n'ont pas le temps de faire la cuisine.


Autre petit plus, l'entreprise propose une approche personnalisée. Christèle Ricq, employée, se déplace à domicile pour évaluer les besoins. Elle revient ensuite pour savoir si les clients ont des suggestions à faire au chef. Au palmarès des demandes, les plats de saison comme la blanquette ou le pot-au-feu. « Il y a un manque de bonne bouffe chez les personnes âgées ou malades, lance Christèle Ricq. On voit la différence. Les gens sont contents de remanger de bonnes choses. » Les desserts concoctés par le chef ont beaucoup de succès : poirier, panna cotta et tartes aux fruits.


« Nous ne proposons pas que de l'alimentation mais du lien social »

Les clients peuvent se faire livrer des repas supplémentaires quand ils ont des invités, notamment pendant les fêtes ou le dimanche. « Beaucoup de personnes se privaient de ce genre d'invitation, regrette Lucie-Laure Tiravy. Nous ne proposons pas que de l'alimentation mais du lien social. »


L'entreprise a embauché un jeune en emploi d'avenir pour assurer la livraison des repas. Melvin Servans, recruté grâce à la Mission locale, sillonne désormais les rues de l'agglomération aurillacoise au volant d'un petit camion frigorifique.


 Partagez cet article :