Aides sociales

Les différentes aides en fonction de votre situation.

Vos aides sociales

  Les aides financières pour personnes dépendantes agées d'au moins 60 ans

L'Allocation Personnalisée d'Autonomie = APA
L'APA est une prestation en nature affectée à une personne âgée en perte d'autonomie pour l'achat de biens et de services définis par un Plan d'Aide Personnalisé élaboré par une équipe médico-sociale du Conseil Général.

  Les aides financières pour les personnes retraités du régime général et ne bénéficiant pas de l'APA

Une prise en charge pour l'emploi d'une AIDE A DOMICILE peut être accordée entièrement ou partiellement en fonction des ressources de la personne, par l'aide sociale ou par les caisses de retraite.

L'aide sociale de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie = C.P.A.M
Le service social de la C.P.A.M finance sous certaines conditions des prestations d'AIDE A DOMICILE aux salariés en arrêt maladie.

Les Caisses de Retraite
Les caisses de retraite accordent sous certaines conditions, des prestations d'AIDE A DOMICILE aux retraités.

La Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse = C.N.A.V
La C.N.A.V accorde une aide à l'occasion d'une sortie d'hôpital, d'un handicap, en cas de maladie ou d'absence momentanée de la famille.

La Caisse Régionale d'Assurance Maladie = C.R.A.M
La C.R.A.M prend en charge l'aide au retour à domicile après hospitalisation = A.R.D.H. Cette mesure est accordée après évaluation des besoins de la personne après sa sortie d'hôpital.

Les Mutuelles et les Assurances (sans critères d'âges)
A sa sortie d'hôpital, la personne malade contacte sa mutuelle ou son assurance, qui étudié aussitôt sa situation et lui accorde un nombre d'heures de prises en charge pour de l'AIDE A DOMICILE.

  Les aides financières pour les personnes handicapées

La Prestation de Compensation = P.C.H
La P.C.H est une allocation versée par la Maison Départementale de Personnes Handicapées (MDPH).

L'Allocation pour Adultes Handicapés = A.A.H.
L'A.A.H. est une allocation versée par la Caisse d'Allocation Familiale (CAF), sur critères médicaux pour les personnes ayant un taux d'incapacité au moins égal à 80% et, après avis de la commission technique d'orientation et de reclassement professionnel (COTOREP). L'A.A.H garantit un revenu minimum aux adultes handicapés âgés de 20 à 60 ans.



 Partagez cet article :